Article du Télégramme du 19 février 2020

Marine Jozan et Valérie Lucas, de la liste « Ensemble pour Saint Pierre » présentent quelques éléments de leur programme qu’elles expliquent : « réaliste et réalisable sur la durée du mandat ». Entretien.

Pouvez-vous donner certains aspects de votre programme ?

Notre programme est bâti sur le bien vivre, en lien avec le patrimoine, l’environnement. Nous voulons encourager le lien social et mieux accueillir les nouveaux arrivants, créer une salle d’exposition, un club senior par exemple. Pour préparer l’avenir, il faut donner la possibilité aux jeunes actifs de travailler et vivre à Saint-Pierre par des logements locatifs et en accession sociale. Nous œuvrerons pour favoriser le maintien à domicile des seniors, développer le commerce et l’économie. Il sera important d’harmoniser la voirie, les liaisons douces, avoir une signalétique cohérente.

Qu’est qui vous différencie des autres listes ?

Nous sommes nombreux à avoir une expérience d’élus et des compétences variées. Qui de mieux qu’un maraîcher par exemple pour promouvoir l’agriculture locale et accompagner l’aide à l’installation de jeunes, un autre de nos objectifs forts. Le contact direct sera privilégié.

Comment souhaitez-vous mettre en place ce lien avec la population ?

Nous sommes attachés à ce que les associations soient associées et que les concitoyens prennent en mains leur commune. Nous allons donc créer un groupe de citoyens volontaires pour travailler à nos côtés sur certains dossiers. Nous souhaitons conserver des délégués de village, mais ce sont les élus qui expliqueront les actions menées : les délais, les choix… Valérie Lucas s’engage a quitté son travail pour être disponible.

Et pour le financement ?

Nous prenons l’engagement de ne pas augmenter les impôts grâce à une gestion rigoureuse de nos dépenses de fonctionnement. Une gestion active permettra de dégager les marges de manœuvre nécessaires aux nouveaux services et des nouveaux investissements que nous souhaitons faire.