Les délégations de deux adjoints retirées

Article du Ouest-France
Publié le 18/05/2020

Trois questions à :

Valérie Lucas, ancienne adjointe aux affaires scolaires, animations, jeunesse et sport, et Nathalie Noël Châtain, ancienne adjointe aux associations, culture, social et santé ; membres de la liste Ensemble pour Saint-Pierre.

Que s’est-il passé ?

Nous avons reçu une proposition d’un donateur qui souhaitait faire un don au Centre communal d’action sociale (CCAS) afin que ce dernier puisse acquérir 1 500 masques pour les scolaires et les actifs. Informée, Laurence Le Duvéhat, maire, avait accepté cette commande. La livraison devait se faire en « drive » devant l’office du tourisme avec des bénévoles du CCAS et ce, dès le 11 mai. Madame la maire a refusé l’idée du drive. Devant le risque sanitaire, nous avons décidé d’organiser la distribution aux habitants qui sont laissés pour compte. La remise s’est très bien déroulée.

Où en êtes-vous ?

Pendant six ans nous avons fidèlement servi les habitants de la commune. Nous avons été surprises d’apprendre par un arrêté municipal que l’édile nous avait retiré nos délégations de maire adjoints (1). Nous prenons acte de cette sentence. La crise sanitaire ne supporte pas la polémique. Nous remercions les Saint-Pierrois qui, depuis mercredi soir, nous ont fait part de leurs soutiens chaleureux.

La mairie avait-elle un budget pour les masques ?

Madame la maire sortante indiquait disposer d’un crédit pour assurer une distribution pour les personnes de plus de 70 ans, à risques et aux agents communaux. Mais ne voulait pas libérer un budget pour la population. […] Elle n’a pas supporté une action civique et désintéressée. Elle a obtenu des masques par Bernard Hilliet, maire de Quiberon, la commande de la municipalité n’étant toujours pas arrivée. Au final, la population saint-pierroise a été livrée en masques, c’est l’essentiel.

(1) Contactée, Laurence Le Duvéhat, maire, n’avait pas, hier dimanche, donné suite à nos sollicitations.

Article du Télégramme
Publié le 18/05/2020

« Bas les masques » pour les deux ex-adjointes
Valérie Lucas et Nathalie Noël-Chatain se sont vu retirer leurs délégations.

Par arrêté municipal du 13 mai, le maire, Laurence Le Duvéhat, a retiré à Nathalie Noël-Chatain et Valérie Lucas leurs délégations. Respectivement adjointe aux associations, à la culture, au social et à la santé, et adjointe aux affaires scolaires, à l’animation, la jeunesse et aux sports, ces dernières se sont vu reprocher d’outrepasser les ordres du maire.

« Pendant six années, nous avons fidèlement servi les Saint-Pierrois. La crise sanitaire que nous traversons ne supporte pourtant pas la polémique ». Les deux élus reviennent sur les faits : « Le maire sortant nous avait indiqué par écrit qu’elle disposait d’un crédit lui permettant d’assurer une distribution de masque uniquement aux personnes de plus de 70 ans, à risque et aux agents municipaux. Elle ne voulait pas libérer un budget qui aurait permis d’assurer la protection de tous. Pourtant elle en avait le pouvoir budgétaire et le devoir moral ». Suite à la proposition du généreux donateur soucieux de fournir en masque les plus de 11 ans et les actifs, Nathalie Noël-Chatain et Valérie Lucas reviennent sur les échanges avec le premier magistrat : « Il était convenu que cela passerait par le CCAS. Ayant reçu la livraison des 1 500 masques pour le 11 mai, jour du déconfinement, nous avons proposé au maire une distribution par « drive », devant l’office du tourisme, par des bénévoles du CCAS. Cela nous a été refusé. Face au risque sanitaire, nous avons décidé d’effectuer cette distribution dans un lieu privé ». Les deux élues commentent la sanction du retrait de leur délégation : « Madame le maire a dû prendre conscience de son incapacité à gérer la crise sanitaire et n’a pas supporté une action civique et désintéressée au service de nos concitoyens. Nous prenons acte de la sentence. Au final, le maire a obtenu des masques par le maire de Quiberon pour commencer sa distribution, mais grâce à notre action, la population a pu obtenir des masques, c’est l’essentiel.

Le commentaire de Marine Jozan :

 » Merci, Valérie, Merci Nathalie, Merci Paul,

Nous remercions et nous soutenons Valérie et Nathalie pour leur dévouement et leur abnégation qu’elles ont mis à la disposition de tous nos concitoyens, pendant le confinement et la crise sanitaire.Nous remercions chaleureusement Paul Renaud, qui, par son achat de masques, a très généreusement répondu à l’appel du service santé de la presqu’île.

Madame le Maire se trompe de combat ! Elle le perdra !

Madame le Maire a oublié que notre priorité absolue, c’est la santé de tous les habitants de notre commune : ils le méritent bien !

Madame le Maire, se sépare aujourd’hui de deux chevilles ouvrières indispensables au bon fonctionnement de la Mairie.

Cette décision est incompréhensible.

La crise sanitaire ne mérite pas de polémique.

D’ailleurs beaucoup de Saint Pierrois me l’on fait savoir.

Valérie LUCAS et Nathalie Noël Châtain, avaient des délégations pour lesquelles elles se sont données sans compter au service de leurs concitoyens, en travaillant en équipe avec beaucoup de sérieux et d’humanité avec les agents des services municipaux.

Pendant le confinement, soucieuses de montrer l’exemple, bien que mises à l’écart de toutes les réunions organisées par Madame le Maire, elles ont continué à travailler avec les agents, avec efficacité et discrétion, dans le souci de mener à bien leur mission civique.

Valérie a mené de main de maître la reprise de l’école, avec le sérieux et la précision qui la caractérise, sans article dans la presse !

Nathalie a continué pendant tout le confinement à gérer le CCAS avec tout autant de sérieux et de discrétion.

Valérie, Nathalie, pour avoir travaillé six années à vos côtés, dans la réalisation de tous vos projets, je vous remercie de la confiance que vous avez toujours accordée à vos équipes, aux agents, je vous remercie de votre dévouement, de votre engagement d’élues vis-à-vis de tous, sans ostracisme.

Valérie, Nathalie, je suis fière de vous avoir à mes côtés, dans notre belle équipe :

Ensemble pour Saint Pierre. »

Marine